© 2017 RSHA Créé avec Wix.com

St-Yrieix La Perche

Association Loi 1901

Nous suivre

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube Social  Icon

Le Rallye Saint-Hubert Arédien sillonne son Limousin et la France entière depuis 1983.

Le groupe se compose actuellement de 14 sonneurs dont deux Dames.

Ses sonneurs viennent d'horizons divers (Haute-Vienne, Creuse, Corrèze, Charente...)

Son siège social est situé à St-Yrieix la Perche (87)
Son but est de faire découvrir à tous les publics cette musique traditionnelle méconnue : La Trompe de Chasse.
Pour y parvenir, il travaille et enrichit son répertoire toutes les semaines dans son local de répétitions à Saint-Yrieix même.

Plaque de la Salle Jean-Jacques Pareau
Répétition du Rallye saint-Hubert Arédien

Très actif en région, mais aussi au niveau national, il a créé une école de trompe et un stage international de formation. Ce dernier s'est déroulé durant 20 années d'affilées et reste encore aujourd'hui une référence dans le domaine de la Trompe.

Stage de Trompe de Saint-Yrieix

Le groupe en répétition

Stage au Lycée de La Faye

Le groupe est adhérent à la Fédération Internationale des Trompes de France (FITF), l'association référente en terme de Trompe, ainsi qu'à l'Association des Trompes du Sud-Ouest (ATSO).

Le "RSHA" est constamment en recherche de progrès et travaille toute l'année son répertoire afin de défendre ses couleurs et celles de sa région lors des concours Internationaux de la FITF ou lors des concours du Sud-Ouest ou d'autres régions.

Le Rallye a d'ailleurs organisé en 2000 et 2015 les concours du Sud-Ouest avec beaucoup de succès.

Ces concours permettent au groupe de se fixer des objectifs à atteindre sans tomber dans la routine, et ce même travail permet au groupe d'assurer des spectacles, des concerts, des animations de fêtes diverses, de la meilleure qualité depuis plus de 30 ans.

Cette passion fait se retrouver cette bande d'amis une fois par semaine les vendredi soirs, et une fois par mois, le samedi toute la journée.

Cinq sonneurs du groupe sont très souvent demandés lors de stages de formation et de perfectionnement ou de concours officiels, puisqu'ils sont juges et moniteurs officiels auprès de la Fédération Internationale des Trompes de France.

Concours de Trompes

Les habitants de cette petite ville de la Haute-Vienne s'appellent les Arédiens, d'où le nom du groupe.

Buste d'Arédius

Le Buste d'Arédius

Les Sonneurs de Cornemuse

Tout d'abord, Willy Soulette, le sonneur pluri-disciplinaire.

Professeur au Conservatoire de la ville Châteauroux dans l'Indre, il s'imprègne et s'inspire de nombreuses musiques traditionnelles au fil de ses rencontres.

Passionné de musique, mais aussi par l'humain, il aime écouter et transmettre ce que les "anciens" ont à dire, en y apportant sa vision propre.

Accompagnant aussi bien la clarinette ou le chant, il participe à plus d'une vingtaine d'enregistrements avec sa fidèle cornemuse à soufflet (source bnf.fr).

Dans son parcours musical, il finit par tomber immanquablement sur la Trompe de chasse, instrument très prisé dans la Région Centre.

Il y rencontre plus précisément quelques grands champions de Trompe, tels que Jacky et Nicolas Bon ; ce dernier cherchait un professeur de Cornemuse.

Échange de bons procédés, Willy devient à son tour élève de trompe. Quelques concerts en commun voient le jour. Le mélange est concluant, le public, sous le charme, les musiciens également.

Les années passant, il rencontre de plus en plus de sonneurs de trompe. L'ambiance conviviale correspond exactement à ce qu'il a toujours aimé dans sa vie de sonneur de Cornemuse.

La vie l'emmène en Corrèze, et de là, il se rapproche du Rallye Saint-Hubert Arédien et fait la connaissance de Dominique Meunier, avec qui ils vont proposer deux concerts mémorables à Seilhac et à Limoges.

Là aussi, tout le monde ressort ravi de cette collaboration et l'idée de faire découvrir cela à un public plus large fait son chemin...

Maintenant membre actif dans le groupe, il n'hésite pas à changer d'instrument lorsque les conditions s'y prêtent.

Willy & Dominique à Seilhac en Novembre 2015

Depuis le milieu des années 1980, Dominique Meunier a construit son imaginaire musical de la cornemuse du Centre-France. Ses rencontres humaines et artistiques l’ont conduit des contreforts du Jura au Massif Central en passant par le Centre-France et la Bretagne.

Les Alwati, les musiques de la petite Montagne, le trio de cornemuses Les Grandvalliers, La Grande Bande des Cornemuses, Le Bagad de Lann Bihoué, La Croix Feuillée, les musiques des paysages du Massif Central et son travail au Centre Régional des Musiques Traditionnelles en Limousin sont autant de rencontres et de découvertes décisives dans son cheminement musical et son exploration des sonorités intemporelles et envoûtantes de la cornemuse.

Très ouvert et intrigué par la Trompe qu'il ne connaissait pas, il a lui aussi rejoint le projet de faire un bout de chemin avec le Rallye Saint-Hubert Arédien.